Recherche

Au service des chercheurs et des chercheuses

Recherche

À l’UCLouvain, l’enseignement est nourri par la recherche qui remet en cause et repousse les limites du savoir. Inclure dans les enseignements des aspects de la démarche scientifique des différentes disciplines ouvre à l’acquisition d’un esprit critique reposant sur une méthode scientifique. Se confronter à une démarche scientifique active est non seulement une prévention contre le dogmatisme, mais aussi la meilleure façon d’équiper les étudiant·es face à un monde en mutation où l’on estime que le volume des connaissances double presque chaque année. Si l’UCLouvain forme par la recherche, elle forme aussi à la recherche. Nous délivrons aujourd’hui 35 % des diplômes de doctorats de la FWB. La qualité de nos recherches dépend de la possibilité pour l’ensemble de nos chercheurs et chercheuses de dégager le temps nécessaire à développer leurs projets et de disposer d’un environnement intellectuel et technique favorable.

Un bilan, des projets

Un accroissement des financements extérieurs de la recherche Bilan Proposition

Bilan Proposition Ces dernières années, l’UCLouvain s’est clairement affirmée comme une Research University, bien que le contexte politique favorise plutôt l’indifférenciation des types d’enseignement supérieur. Plusieurs indicateurs confirment ce positionnement et démontrent notre vitalité et notre progression en recherche, dont le financement dépend essentiellement de ressources extérieures à l’université. L’UCLouvain a augmenté sa part de financement au FNRS et décroche désormais entre 35 et 40 % des mandats et financements de projets. Dans le programme européen Horizon 2020 (2014-2020), l’UCLouvain est impliquée dans 105 projets pour un budget de 64 millions d’euros. L’UCLouvain est maintenant au 55ème rang des organisations européennes, ce qui représente une progression majeure par rapport au programme cadre précédent dans lequel l’UCLouvain était 98ème. En matière d’ERC, l’UCLouvain a récolté à ce jour 38 grants, dont 22 depuis 2015, soit en moyenne 5,75 grants et plus de 10 millions d’euros par an. Sur la période 2014-2019, cela représente 50 % des grants ERC obtenues en FWB.

Financements de recherche européens 2007-2017

Légende: Croissance des financements de recherche européens (FP7 et H2020) sur la période 2007-2017. Entre 2013 et 2017, la croissance a été de 56 %. Entre le programme FP7 et le programme H2020, l’UCLouvain est passée de 98ème à 55ème organisation européenne en termes de financement.
Source. Reporting institutionnel.

Un soutien financier aux jeunes chercheurs et chercheuses Bilan Proposition

Bilan Proposition Comme je m’y étais engagé en 2014, chaque assistant·e au cadre dispose désormais d’une allocation de 3 000 euros sur la durée de sa thèse. Aucune allocation n’était octroyée auparavant. Les mandataires FSR disposent maintenant également d’un financement comparable. Pour un grand nombre de chercheurs et de chercheuses, cette allocation représente une différence significative. Dans le prochain mandat, je m’engage à renforcer et à étendre ce budget de fonctionnement à d’autres catégories de chercheuses et chercheurs.

Des soutiens financiers aux jeunes académiques Bilan Proposition

Bilan Proposition Il est important d’octroyer aux académiques nouvellement recruté·es des moyens financiers leur permettant de commencer immédiatement leurs activités de recherche, par exemple pour participer à des colloques sans devoir attendre l’issue de premières demandes de financement. Lors de ce mandat, nous avons augmenté le budget d’installation des jeunes académiques de 6 500 à 10 000 euros. Par ailleurs, l’accès pour les jeunes académiques au financement FSR a été renforcé par l’octroi de projets « Seed Fund » sur base de l’évaluation d’un projet de thèse de doctorat par le conseil de la recherche. Ce mécanisme permet d’engager un·e doctorant·e dès la première année d’activité à l’UCLouvain. Ce type de soutien sera renforcé dès 2019 avec l’aide de la Fondation Francqui.

Un soutien renforcé aux sabbatiques Bilan Proposition

Bilan Proposition Je m’étais engagé en 2014 à mieux soutenir les sabbatiques. Les moyens associés au soutien des séjours sabbatiques ont été doublés ces dernières années afin de faciliter et de promouvoir cette possibilité de retrouver du temps pour poursuivre des projets à long terme. Sur les quatre dernières années, 122 personnes ont bénéficié d’un congé sabbatique. Il est important de maintenir cet effort dont l’expérience a montré qu’il permettait souvent de développer de nouveaux projets ambitieux. Le soutien aux sabbatiques doit être pérennisé.

Nombre d’heures de cours AH (académiques payé·es à l’heure) allouées pour les sabbatiques de 2008 à 2018

Légende : L’UCLouvain développe une politique d’encouragement aux congés sabbatiques. En 2015-2018, le volume d’heures AH de soutien aux congés sabbatiques a été doublé par rapport à la période précédente. Sur les 4 dernières années, 122 personnes ont bénéficié d’un congé sabbatique, soit une trentaine de personnes chaque année en moyenne.

Des coordinateurs et des coordinatrices de projets de recherche Bilan Proposition

Bilan Proposition La qualité de la recherche à l’université est liée à la possibilité de dégager le temps nécessaire à développer des projets en allégeant les tâches chronophages. Le conseil de la recherche a mis en place une expérience pilote qui a mené à l’engagement en 3 ans de 12 coordinateurs et coordinatrices de projets de recherche, dont la mission est de contribuer directement à l’identification de sources de financement et au montage de projets de recherche en articulation avec l’administration de la recherche (ADRE). Cette expérience, dont la première évaluation est positive, devra être poursuivie et des moyens devront être dégagés afin de pérenniser et, le cas échéant, d’étendre cette mesure dans une perspective de long terme. De même, les personnes travaillant à la valorisation de la recherche se sont avérées particulièrement précieuses dans le montage et le suivi des projets des régions wallonne et bruxelloise. L’efficacité de ces personnes demande également une professionnalisation de la fonction, davantage de stabilité quant à leur financement et de flexibilité dans le cahier des charges, en accord avec les administrations régionales.

Un renforcement de l’interdisciplinarité et des Louvain4 Bilan Proposition

Bilan Proposition L’interdisciplinarité est une dimension fondamentale dans le monde actuel de la recherche. À l’UCLouvain, l’interdisciplinarité est un critère majeur de sélection des projets d’actions de recherche concertées (ARC) qui constituent plus de la moitié du budget octroyé par le conseil de la recherche. Cette orientation des projets ARC doit être maintenue. Par ailleurs, les consortiums interdisciplinaires Louvain4, introduits par l’équipe rectorale précédente, ont été poursuivis et amplifiés. Un coordinateur de projet Louvain4 a été financé dans le cadre du plan stratégique Louvain 2020 pour animer et soutenir cette initiative. Trois nouveaux consortiums Louvain4 se sont ajoutés aux six premiers. Nous allons poursuivre notre soutien à ces projets interdisciplinaires, accroître leur valorisation et leur diffusion vers le monde extérieur, y compris à l’international, au vu des enjeux sociétaux des thématiques abordées.

Légende : La recherche interdisciplinaire à l’UCLouvain se développe, entre autres dans les Louvain4. Le soutien aux Louvain4 se poursuit, en particulier dans le cadre du plan Louvain 2020. Trois nouveaux consortiums Louvain4 se sont ajoutés aux six premiers : Louvain4Migration, Louvain4Space, Louvain4Evolution. Ensemble, les Louvain4 rassemblent près de 600 chercheuses et chercheurs.

Des plateformes interdisciplinaires Bilan Proposition

Bilan Proposition L’UCLouvain continuera à promouvoir des initiatives fortes en matière d’interdisciplinarité, telles que les plateformes MiiL et CICN inaugurées en 2018. Le MiiL (Media innovation and intelligibility Lab) rassemble des expertises dans les domaines de l’information et de la communication, de la linguistique, de l’informatique, du droit et de l’économie. Le CICN (Centre d’Investigation Clinique en Nutrition) regroupe des expertises dans les domaines du comportement alimentaire, du métabolisme, de la physiologie de l’exercice, du microbiote intestinal et des analyses sensorielles.

Augmenter les taux de succès dans les appels à projets Bilan Proposition

Bilan Proposition Entre 2013 et 2016, le nombre de mandats doctoraux et postdoctoraux financés par le FNRS et le FRIA a été significativement diminué. Les taux de succès ont chuté sous les 20%, particulièrement dans le secteur des sciences humaines et sociales où le nombre de candidat·es est en croissance chaque année. L’UCLouvain a dédicacé une enveloppe supplémentaire de 200 000 € par an pour financer des bourses supplémentaires au profit des candidat·es bien classé·es mais non sélectionné·es par le FNRS et les grands fonds. Cet effort devra être maintenu dans les années qui viennent. Au sein du conseil d’administration du FNRS, les représentants de l’UCLouvain ont défendu un mode de répartition des mandats qui respecte les spécificités des secteurs en tenant compte des difficultés pour obtenir des mandats dans les domaines des sciences humaines, qui sont moins bien soutenus par les programmes régionaux. Cette question devra faire l’objet prochainement d’un nouvel examen au sein du FNRS. Au niveau européen, le programme cadre Horizon2020 s’est lui aussi caractérisé par une chute sensible des taux de succès aux différents appels à projet et par une réduction des financements dédicacés aux sciences humaines. Grâce à son implication dans le réseau The Guild, l’UCLouvain a eu l’occasion d’être directement consultée par la commission européenne lors de la négociation du prochain programme cadre qui débutera en 2021. Cette négociation a permis d’obtenir l’engagement de la commission de consacrer un cluster de financements spécifiques aux sciences humaines et sociales et à la reconnaissance de l’importance de l’interdisciplinarité dans le prochain programme cadre Horizon-Europe. L’UCLouvain poursuivra ce travail de lobbying et veillera à être présente dans les lieux décisifs pour l’orientation des programmes de recherche européens.

Une reconnaissance de la diversité de la recherche universitaire Bilan Proposition

Bilan Proposition La recherche universitaire n’est pas monolithique. Qu’elle soit fondamentale ou appliquée, elle se décline de diverses manières selon les disciplines. L’évaluation de la recherche, dans le cadre d’octroi de crédits ou dans les processus de promotion, doit s’inscrire dans le respect de cette diversité et l’UCLouvain doit maintenir le principe d’une évaluation essentiellement qualitative de la recherche, comme elle se fait actuellement au sein du conseil de la recherche. L’objectif est de garantir une recherche de qualité qui se développe sur le long terme, dans une perspective soutenable, seule garante d’un impact significatif au niveau académique et au niveau sociétal. L’excellence des productions de recherche constitue un socle à partir duquel le transfert et l’échange avec nos partenaires économiques, sociaux, politiques, juridiques et citoyens doivent être encouragés et reconnus à leur juste valeur. Du fait de son insertion dans différents réseaux européens, l’UCLouvain contribuera aux réflexions en cours sur le développement de nouvelles métriques permettant d’évaluer les outputs de recherche, en défendant le principe que toute analyse quantitative ne peut jamais venir qu’en complément d’une analyse qualitative des productions de recherche, et en aucun cas la remplacer. Elle soutiendra une pluralité de modes d’évaluation de la recherche, en phase avec la diversité des objets, des méthodes et des approches pratiquées.

Une attention critique aux classements des universités Bilan Proposition

Bilan Proposition L’UCLouvain est attentive aux classements internationaux et suit leur évolution avec un système de veille assuré par le service d’études, tout en restant prudente quant aux interprétations qu’il est possible de leur accorder. L’UCLouvain est généralement classée première université belge francophone et parmi les 200 premières au monde. Dans le dernier classement international du Times de 2019, l’UCLouvain est passée deuxième université belge, après son université sœur, et devant les neuf autres universités belges. Les classements sont contrôlés par des sociétés indépendantes. Nous veillerons cependant à vérifier que les données qu’elles utilisent sont correctes. L’UCLouvain a ainsi demandé à être retirée du classement Multirank dont la méthodologie était manifestement défaillante. Dans le même esprit, l’UCLouvain refusera toute collaboration avec des organismes porteurs de projets de classement à visée purement commerciale ou utilisant des méthodologies approximatives.

Soutenir le montage de projets européens Proposition

Proposition Les budgets européens dédiés à la recherche dans le prochain programme cadre (2021-2017) seront en croissance. Ces financements restent la principale opportunité d’augmenter nos financements de recherche en FWB. Les résultats de l’ERC ont démontré la compétitivité internationale des chercheuses et des chercheurs de l’UCLouvain et l’efficacité d’une politique d’incitation et d’aide au montage de projets. Nous souhaitons atteindre la même efficacité pour les projets collaboratifs européens que pour l’ERC. Dans le cadre de l’ERC, nous avons eu recours à du coaching interne et externe, et l’expérience a montré que le coaching interne est davantage apprécié. On veillera donc à le structurer davantage, à le valoriser et à l’étendre aux autres outils de financement européen.

Développer les réseaux de recherche et les connexions internationales Proposition

Proposition La capacité pour les chercheuses et chercheurs à s’insérer dans des réseaux est l’élément clé de l’obtention de projets des deuxième et troisième piliers des financements européens. L’administration de la recherche veillera à inciter et à faciliter systématiquement la participation des jeunes académiques à des réseaux COST qui permettent cette insertion de façon assez informelle. Une offre de coaching sera offerte aux personnes assurant la coordination de tels réseaux COST. Des incitants financiers devront être dégagés afin d’encourager le montage de projets collaboratifs européens avec nos partenaires internationaux. Des programmes de bourses doctorales en cotutelle seront créés, comme celui avec la KU Leuven. Enfin, un dispositif institutionnel d’organisation de summer schools internationales sera proposé.

Assurer la transition vers l’Open Science Proposition

Proposition Le projet d’université numérique développé ces dernières années à l’UCLouvain se base sur des modèles Open. Cette vision est aujourd’hui soutenue activement par l’Europe ainsi que par de grandes universités sous le terme général d’Open Science (Science Ouverte) qui représentera une des priorités du prochain programme cadre européen. L’UCLouvain poursuivra sa politique d’Open Access en termes de publications via la plateforme Open Journal System ainsi que via son dépôt institutionnel Dial en veillant à mettre en place des procédures simples pour les utilisateurs et les utilisatrices. Nous développerons une politique d’Open Data, qui devra être conviviale et ne pas engendrer de surcharge administrative ou d’insécurité juridique. Les équipes de recherche seront assistées dans le cadre de l’élaboration du data management plan et de l’accès à l’European Open Science Cloud. L’UCLouvain va amplifier son approche vers l’Open Education et l’Open Source. Dans tous les cas, il s’agira d’identifier les avantages des approches Open Science, tout en restant réaliste et critique face aux défis à relever.

Dynamique de l’Open Science à l’UCLouvain

Légende: L’université est résolument inscrite dans la dynamique Open Science: Open Education, Open Data, Open Source et Open Access.

Aider au recrutement des doctorant·es Proposition

Proposition La mobilité croissante des étudiant·es est une source d’opportunité pour le recrutement au troisième cycle et doit nous inciter à mieux organiser ce recrutement, ce qui s’avère parfois incompatible avec les délais de sélection du FNRS et de ses fonds associés. Des appels thématiques à partir du budget FSR, qui pourront être couplés à l’organisation de summer schools internationales à l’UCLouvain, seront mis en place afin de faciliter de tels recrutements. Différentes entités ont développé des méthodes et des outils qui seront partagés en vue d’une éventuelle adoption par d’autres entités, en fonction de leurs propres besoins.

Préserver le temps de recherche des assistant·es Proposition

Proposition Les assistant·es au cadre doivent combiner une charge d’enseignement en parallèle à la réalisation de leur thèse de doctorat, ce qui s’avère parfois difficile étant donné l’augmentation régulière du nombre de séances de travaux pratiques dans certaines filières. Il est essentiel de préserver 50 % du temps de travail pour la thèse et de veiller à ce que des tâches administratives trop lourdes ne perturbent pas cet équilibre. Diverses mesures telles que le recours à des monitorats étudiants peuvent être mises en œuvre lorsque la charge d’enseignement s’accroît. La semestrialisation de la charge d’enseignement peut aussi permettre une meilleure articulation enseignement-recherche et elle ouvre la possibilité d’organiser des séjours d’un semestre à l’étranger dans le cadre du projet de thèse.

Améliorer l’accompagnement du doctorat Proposition

Proposition La formation doctorale est supervisée par les commissions doctorales du domaine. La mise en place d’un comité d’accompagnement garantit un suivi personnalisé de chaque doctorant·e. La qualité de ce suivi et la relation avec le promoteur ou la promotrice représentent des éléments essentiels dans la capacité de mener à bien le doctorat et les académiques doivent y être sensibilisé·es. Un autre élément de succès est l’intégration des doctorant·es dans leur environnement. Ce réseautage doit être facilité et structuré, notamment avec l’aide du corps scientifique.

Développer la formation doctorale et les soft skills Proposition

Proposition Si la formation doctorale est bien une formation à la recherche, l’acquisition de compétences transversales ou soft skills est maintenant reconnue comme une composante majeure de cette formation, car la majorité de nos docteur·es ne poursuivront pas une carrière académique. L’UCLouvain est engagée dans un projet interuniversitaire (PhD@work) avec Objectif recherche visant à approfondir cette dimension de la formation doctorale. Nous devons poursuivre ces efforts et développer notamment la valorisation de la formation doctorale par rapport à l’entrée sur le marché de travail en favorisant les contacts avec les employeurs privés ou publics. Notre expérience acquise dans le cadre du projet PhD@work doit nous permettre de déposer un projet européen encore plus ambitieux avec nos partenaires de l’alliance européenne visant à accompagner cette étape de valorisation du doctorat au niveau international.

Gérer la recherche dans des structures adaptées Proposition

Proposition Le plan de développement a organisé l’université en facultés et en instituts Tous les organes n’ont cependant pas été adaptés à cette nouvelle organisation. Une réflexion sera menée, en concertation avec les président·es d’instituts, afin d’organiser le plus efficacement possible la gestion de la recherche en tenant compte de l’évolution des organes de l’université. Par ailleurs, les représentant·es du corps scientifique dans les organes de l’université doivent pouvoir bénéficier d’un soutien administratif adapté à leurs responsabilités.