Mon parcours

Mon parcours

Je suis recteur de l’UCLouvain depuis 2014 et je suis candidat à un second mandat. J’ai 53 ans, je suis marié et père de 4 enfants.

Mon parcours professionnel s’est déroulé très naturellement. Adolescent, j’aimais les mathématiques. Je les trouvais, déjà, élégantes et efficaces. Après une scolarité à La Louvière, Anvers et Bruxelles, j’ai choisi les études d’ingénieur à l’UCL durant lesquelles j’ai fait partie d’un kot-à-projet. J’ai complété ma formation par un baccalauréat en philosophie et, après un mémoire réalisé lors d’un échange Erasmus, s’est posée la question d’un doctorat. Enfant, je souhaitais être inventeur ou instituteur. Le doctorat formait une heureuse synthèse de mes rêves d’alors.

À la fin de ma thèse, mes séjours de recherche m’ont emmené à Londres, à Oxford, à Paris, à Stockholm et à Boston. Je suis revenu en Belgique lorsque l’Université de Liège m’a proposé un poste de professeur, avant de rejoindre l’UCL quelques années plus tard. Heureux dans ma vie de chercheur et de professeur, j’ai progressivement assumé d’autres responsabilités : responsable d’unité de recherche, président de département, doyen de la faculté EPL. Plusieurs collègues m’ont alors encouragé à présenter ma candidature au rectorat.

Je suis enseignant et chercheur depuis plus de vingt ans, promoteur de près de 30 doctorats et postdoctorats. Lorsque j’ai été élu recteur, je me suis engagé totalement dans la fonction même si je conserve encore quelques heures d’un cours d’algorithmique des graphes. Comme recteur, j’ai été président du FNRS, vice-président de l’ARES. Je préside actuellement le Conseil des recteurs ainsi que l’association d’universités européennes The Guild.

On m’a souvent demandé si j’avais toujours voulu devenir recteur. La réponse est non. Mon chemin s’est construit pas à pas. C’est d’abord dans le regard des miens que j’ai lu la légitimité et l’encouragement de m’engager à chaque étape. J’ai surtout eu le bonheur et la chance d’être accompagné de personnes qui m’ont donné cette envie et qui m’ont soutenu avec confiance.

Aujourd’hui, je souhaite continuer à mettre mon énergie au service de notre université pour contribuer, avec vous, à lui bâtir un avenir digne de son passé prestigieux et à en faire un lieu d’excellence, inclusif, ouvert au monde et source d’épanouissement pour toutes et tous.